L'endométriose et l'adénomyose

Qu'est-ce que l'endométriose ?

L'endométriose est une maladie gynécologique chronique, la plus part du temps récidivante, qui touche 1 à 2 femme sur 10.

 

En résumé, des cellules ressemblant à celles du tissu endométrial, se localisent sur les trompes, ovaires, intestins, vessie, diaphragme,... Et dans des cas plus rares, elles peuvent aussi se développer au niveau des poumons, du thorax, des yeux, du cerveau.

 

Ces lésions vont alors réagir en regard des hormones et vont se mettre à saigner elles aussi pendant les règles.
 

Le sang ne pouvant s'évacuer, cela va créer des lésions, kystes, des adhérences.

 

L'adénomyose, quand à elle, est différenciée de l'endométriose par sa localisation. En effet, elle est située dans le muscle utérin, alors que l'endométriose est externe à l'utérus. D'ailleurs, il n'est pas rare d'avoir les deux.

 

L'endométriose et l'adénomyose, sont des maladies oestrogèno-dépendantes et inflammatoires.

Causes & symptomes

À ce jour, on recense quatre pistes qui pourraient expliquer l’origine de l’endométriose et de l'adénomyose :

La piste immunitaire, tumorale, génétique, environnementale. En savoir plus sur EndoMind.

Les symptômes sont très variables d'une personne à l'autre : fatigue chronique, règles abondantes et/ou très douloureuses, troubles urinaires et/ou digestifs, douleurs pendant les rapports sexuels, infertilité ou baisse de fertilité, douleurs s'étendant aux organes touchés...
 

Certaines personnes, même dans le cas d'une endométriose sévère, peuvent être asymptomatiques. En effet, l'intensité de la douleur ne dépend pas de l'étendue des lésions.

En conséquence, la maladie peut induire une dépression chronique, une incapacité à aller travailler, une isolation sociale.

Diagnostic

Il se passe en moyenne 7 ans avant d'avoir le (bon) diagnostic. Pour certaines cela prend bien plus de temps (10, 20, 40 ans)

Les examens de 1ère attention pour poser le diagnostic sont définis par votre spécialiste. Il en existent plusieurs : l'examen clinique (toucher vaginal, voir rectal), l'IRM pelvienne, l'échographie endovaginale et pelvienne.

Les examens seront adaptés si vous n'avez jamais eu de rapport sexuel. D'ailleurs, n'hésitez pas à faire part de vos appréhensions lors de votre rendez-vous si vous en avez.

Afin de ne rien omettre, avant le jour J, vous pouvez également lister tout ce que vous jugez important de communiquer à votre spécialiste.

Vers qui se diriger ?

 

Un conseil : que ce soit pour des examens d'imageries médicales, des examens gynécologiques ou autre, SURTOUT : adressez-vous à des professionel·le·s formé·e·s ou spécialisé·e·s dans la maladie.

Les associations EndoFrance et EndoMind peuvent vous rediriger vers les professionel·le·s de santé spécialisé·e·s dans votre secteur (gynécologues, radiologues, ...). Le site MapPatho recense également les spécialistes.

Pour les personnes des Pays de la Loire, vous pouvez consulter le Centre Endométriose de la Polyclinique Atlantique de St Herblain avec qui je travaille. 

Je peux également vous conseiller l'association Endonescence dont je fais partie qui propose un parcours coordonné avec divers professionel·le·s spécialié·es : sophrologues, naturopathes, hypnothérapeutes, art-thérapeutes, coach sportif, etc. La plus part des praticien·ne·s consultent également en visioconférence.

Mon accompagnement

 

L'un des principes de la naturopathie est d'agir au plus près de la cause, à la racine du problème afin de rétablir un mieux-être.

L'endométriose et l'adénomyose étant des maladies inflammatoires et oestrogèno-dépendantes, le but sera de rétablir un équilibre hormonal, réduire le stress oxydatif et toute autre source inflammatoire.

Pour cela :

On adoptera certaines modifications alimentaires afin que votre alimentation soit la plus anti-inflammatoire possible

On s'aidera des plantes, des antioxydants, des minéraux, des huiles essentielles, pour la douleur et équilibrer les hormones,

On n'oubliera pas non plus de détoxifier le foie afin d'éliminer le "vieil" œstrogène et les toxines,

On éliminera au maximum toutes les sources de perturbateurs endocriniens,

Je vous proposerai des méthodes afin de mieux gérer votre stress qui joue un rôle important dans la maladie

Nous voyons ensemble les changements que vous êtes prêt.e.s à faire, et on y va petit à petit. Écoute et compréhension seront également au cœur de nos échanges.

Le format de consultation est le suivant :

Lors de la 1ère consultation d'1h30, nous effectuerons un bilan global et nous établirons un protocole de naturopathie que vous recevrez par mail à l'issue de notre rendez-vous. Ce protocole entièrement personnalisé comportera des conseils en alimentation, micronutrition, plantes et compléments naturels, techniques en gestion du stress.

Les consultations de suivi nous permettrons de faire le point au fil des mois de votre évolution et faire des réajustements si nécessaire. Le nombre dépend de chaque personne et problématique.

Mes accompagnements sont à destination de votre bien-être ne remplacent en aucun cas votre suivi médical.

Seul·e un·e professionnel·le appartenant au corps médical est habilité·e à poser un diagnostic.

Sources & plus d'informations

Vidéo explicative sur l'endométriose et l'adénomyose

Par Allô Docteur

Vidéo nous montrant l'impact des symtômes de l'endométriose sur la vie quotidienne

Par Endosphère

livre2.jpg

Le livre "Tout savoir sur l'endométriose" pour comprendre tous les aspects de la maladie

Par les Dr LHUILLERY, PETIT et SAUVANET

EndoFrance.jpg
endo.png

Symptômes, diagnostic, études, ... Les réponses à vos questions

Associations EndoFrance et EndoMind